samedi, 31 août 2013

Balade en Vendée : Les Herbiers !

5ème étape : Le Mont des Alouettes !

 

Ce beau lundi du 27 mai 13, touche à sa fin. Après avoir passé de chaleureux moments avec nos amis Ginette et Guy dans la campagne des Herbiers, nous reprenons la route pour revoir et nous arrêter au Mont des Alouettes. Mais bien-sûr nous tournons à droite alors qu’il fallait tourner à gauche ! Aussi, nous voici dans une campagne très vallonnée et assez époustouflante. Malheureusement, mes photos ne sont pas nettes, je ne sais pas ce qui se passe depuis un moment, je n’arrive plus à prendre de bonnes photos depuis ma place de passagère et cela me désole !

Pour vous les montrez quand-même, j’ai fait des montages. Cela vous donnera une toute petite idée de la beauté du panorama.

Je vous laisse les regarder !1 600 800 mélange 1.jpg

 

 2 600 800 mélange 2.jpg3 600 800 mélange 3.jpg

 

 4 600 800 mélange 4.jpg5 600 800 mélange 5.jpg

 

  

Puis après bien des détours, nous arrivons

au Mont des Alouettes !6 moulins chapelle 600.jpg

 

 

Plusieurs hypothèses pour ce nom « des Alouettes » : survol habituel d’une colonie d’alouettes, déformation du mot ajoncs dans le patois local, etc… Mais celle du camp de base de la légion romaine des Alouettes à cet endroit, reste la plus plausible.

Il y aussi une tradition meunière sur ce mont depuis au moins 1564, date à laquelle on trouve les 1er écrits à ce sujet. Au cours du 18ème et19ème siècle 8 moulins y furent construits, et ils se ressemblaient tous.

 

Ce moulin est orné d’un bas-relief, exécuté par les frères Martel, il évoque le souvenir de Jean Yole, médecin, homme politique et écrivain vendéen.

Et l’on peut lire une citation de lui.7 Moulin 2.JPG

 

Pris depuis le pied de la croix,8 Moulin 3.JPG

 

que voici, un peu arrangée par moi !9 Croix sépia.JPG

 

 

Et voici au sommet du Mont des Alouettes, à 231 mètres d'altitude :

  Notre Dame de Vendée,10 chapelle 2.JPG

 

chapelle néo-gothique commémorative des Guerres de Vendée.11 Chapelle 1.JPG

 

Un peu d’Histoire :

Le 18 septembre 1823, la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI, vint en pèlerinage au Mont des Alouettes et souhaita qu’une chapelle destinée à perpétuer le souvenir des Guerres de Vendée y soit construite. La 1ère pierre fut posée 2 ans plus tard.

En 1828, la duchesse de Berry vint décorer de nombreux soldats vendéens sur le Mont des Alouettes et  elle se recueillit sur le lieu de la chapelle en construction.

Suite à la Révolution de 1830, les travaux sont abandonnés et il fut même question de détruire la chapelle. Elle fut sauvée in extrémis.

Finalement, elle ne fut inaugurée qu’en avril 1968.

 

Vue depuis l’ombre d’un des moulins!12 Moulin 4.JPG

 

Les moulins servaient aussi de télégraphe optique pour annoncer des nouvelles. Pendant les Guerres de Vendée, la position de leurs ailes, donnaient des renseignements sur les mouvements de l’ennemi aux insurgés vendéens. Mais les républicains s’en rendirent compte  et les incendièrent. Après la Terreur avec l’arrivée du Consulat et de l’Empire, les moulins furent restaurés.

 

13 Moulin 1.JPG

 

Malheureusement,  au début du 20ème siècle, les moulins à eau leurs firent concurrence et ils ne furent plus rentable. Les propriétaires les abandonnèrent ou les détruisirent. Le 1er  fut dynamité en 1910.

Seuls trois moulins ont subsisté, dont un fonctionne encore gardant ainsi la mémoire d’une tradition meunière vieille de plusieurs siècles.

 

14 Moulin 5.JPG

 Un meunier y accueille chaque été les estivants ! 15 Moulin 6.JPG

 

 Les trois moulins restaurés appartiennent à la Ville des Herbiers. En 1933, le site du Mont des Alouettes a été classé. Les moulins furent inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1975.

 

Outre ce que j’avais appris dans ma jeunesse, j’ai puisé ces renseignements dans le site de la ville.

 

Petit montage final !16 Moulin montage.JPG

 

 

Mes amis de la blogosphère, je vous montrerai plus tard le chemin du retour, je suis obligée de faire une "demi-pause" ! C’est-à-dire que je mettrai quelques petits articles, et que j’irai de temps à autres vous voir !

Recevez, mes meilleurs bisous et les amitiés de notre chauffeur !

Nous vous disons à bientôt !!!

 

Je suis heureuse de votre visite et vous remercie pour votre commentaire auquel je répondrai le plus tôt possible !

Je prendrai le chemin de vos blogs dès que je le pourrai !

Merci aussi à ceux qui viennent sans laisser de messages.

Florence